Que proposons-nous ?

Notre liste regroupe des sensibilités de gauche diverses et des écologistes. Nous sommes totalement indépendants et sans soutien financier d’aucun parti ni mouvement. Notre politique s’adresse à tous les Ezanvillois. 

L’équipe EZANVILLE ENSEMBLE est constituée par des élues d’opposition et des habitants qui ont une forte connaissance de la ville, intégrée depuis longtemps à la vie sociale, associative et culturelle de la commune et dont l’engagement est indiscutable. Et aussi par des personnes qui ont eu envie pour la première fois de s’engager pour le bien commun.

Pierre LEDUC«En tant que tête de liste, je m’engage à être un maire de proximité, accessible, à l’écoute, engagé, comme je suis dans tous mes investissements bénévoles et professionnels.» Pierre LEDUC

Paule SCHAAFF«De nombreuses familles et personnes âgées connaissaient mon attention et mon implication pour leur bien-être ainsi que l’amélioration de leur quotidien. Notre équipe partage cette motivation et souhaite pouvoir vous démontrer. »Paule SCHAAFF

EZANVILLE ENSEMBLE vous présente aujourd’hui son programme, résultat d’une démarche inédite participative de plusieurs mois avec des habitants de toutes les générations.

Il comporte à la fois des projets réalisables à court terme, mais aussi une vision de notre ville à plus long terme, incluant les adaptations nécessaires au changement climatique et à l’évolution urbaine indispensable.

Un outil : la démocratie. Une ambition : travailler avec tous les habitants dans toute leur diversité, associations, commerçants, acteurs de l’économie et du social, nouveaux partenaires extérieurs.

L’équipe municipale est là pour proposer un cap sans qui nous ne pouvons avoir de vents favorables, mais il faut enrichir nos propositions de l’expérience et du vécu de chaque habitant pour faire évoluer et aboutir les projets. Nous nous engageons à ce que chaque nouveau projet d’envergure soit débattu avec tous.

Notre programme sera mené sur des bases budgétaires transparentes et sera conduit avec une recherche permanente de subventions allouées pour des projets innovants, ce que n’a pas fait la majorité sortante.

La construction sérieuse de notre projet et l’anticipation des besoins futurs des habitants  nous permettrons de programmer des investissements avec l’aide d’un réseau de partenaires attentifs à la qualité et à la pertinence de nos propositions. Les différentes ressources financières seront activées au financement des projets. Le recours à l’impôt sera le dernier levier car nous avons la volonté de préserver le pouvoir d’achat des habitants .

EZANVILLE ENSEMBLE se démarque des autres listes qui ont une vision conservatrice de la vie politique. Ezanville ne peut évoluer qu’avec un esprit nouveau et une démocratie municipale enfin refondée, portés par une nouvelle équipe. Le changement ne peut pas venir des membres de l’équipe sortante répartis dans les trois autres listes qui se présentent (LR, LREM, …). 

Notre volonté politique est à la fois de faire que chaque conseiller municipal soit responsable et engagé dans son domaine, et d’offrir aux Ezanvillois une possibilité réelle de s’exprimer, de s’investir et de participer au choix des grandes évolutions de notre ville.

Ensemble, nous irons plus loin. Pierre LEDUC

Ezanville doit combler l’inaction des équipes sortantes, faire face aux enjeux écologiques locaux et développer ou créer le partenariat avec les associations actives sur ces questions.

Nous restons mobilisés contre la privatisation d’ADP et l’extension de l’aéroport de Roissy pour interdire les vols de nuit et arriver à ne pas dépasser un plafond de mouvements annuels qui pourraient augmenter de 40% dans les 20 prochaines années.

Pour améliorer la vie quotidienne et le bien-être à Ezanville:

  • Il faut donner plus de place aux piétons et aux cyclistes afin d’éviter l’automobile pour les petits trajets et réduire le nombre d’accidents corporels. Nous allons créer deux axes de circulation douces et des espaces verts avec dès 2021 une piste cyclable Est-Ouest et un sentier botanique depuis la Justice jusqu’au Bois bleu, via le complexe de la Prairie et le collège Aimé Césaire.
  • Nous accompagnerons la pratique du vélo : réduction de la vitesse dans les petites rues, équipement d’arceaux (parking) à vélo, antenne de réparation et d’entretien.
  • Nous allons proposer des aliments bio et favoriser les circuits courts dans la restauration scolaire.

Pour aller vers une commune moins polluée:

  • Nous rencontrerons les utilisateurs de pesticides (SNCF et agriculteurs) et accompagnons ceux qui s’engagent dans la diminution des produits néfastes.
  • Nous lutterons contre les dépôts sauvages.
  • Nous surveillerons le respect par les abattoirs de l’arrêté obtenu par la mobilisation des riverains. Nous rechercherons avec les intéressés et la préfecture une solution de déplacement.

Pour mettre en valeur notre patrimoine naturel et bâti:

  • Nous rénoverons et agrandirons les espaces verts et créerons des jardins éducatifs partagés.
  • Nous optimiserons les consommations énergétiques des équipements publics et lancerons une action résolue de soutien aux économies d’énergie dans l’habitat, notamment envers les habitants en situation de précarité énergétique pour les aides à maîtriser leurs dépenses.

Voir la fiche détaillée Environnement

Très peu, voire aucun moyen n’est mis en place actuellement pour que les habitants s’investissent dans le débat démocratique, notamment local, et les actions.

Nous proposons :

  • Une gestion municipale démocratisée : un bilan à mi-mandat, l’ouverture des commissions municipales aux associations concernées, une consultation et une expression des habitants pour tous les projets d’envergure. Les élus travailleront en étroite collaboration avec les agents municipaux, favorisant leur expression et assurant des actions de formation permanente.
  • Une expression encouragée des habitants de tous les quartiers, des jeunes, des anciens, avec mise à disposition de budgets dédiés pour la réalisation de projets spécifiques, notamment par la création d’un conseil intergénérationnel communal et d’un Fond d’Initiatives Habitants.
  • Une assistance au développement et à la création d’ associations et un soutien actif à leurs actions.
  • Une éducation à la citoyenneté pour toutes les générations.
  • Des droits d’expression donnés à l’opposition.

Nous voulons tous vivre en paix dans une ville où la tranquillité publique est assurée.

A ce titre, nous nous engageons à travailler en toute transparence et à :

  • Lutter contre toutes les formes d’insécurité : conduites dangereuses au volant, risques pour les piétons et les cyclistes, logements insalubres, addictions, personnes seules pendant l’été …
  • Vous rendre compte des interventions sur la ville de la police municipale et des gendarmeries d’Ecouen et de Domont, à l’occasion d’un débat public ouvert à tous.
  • Évaluer l’efficacité sur notre commune des caméras et du dispositif quartiers vigilants avec un audit du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance Intercommunale.
  • Lutter à la diminution du sentiment d’insécurité sans stigmatiser et discriminer des quartiers ou des catégories de population.
  • Prendre les mesures nécessaires préventives ou pénales et accompagner les victimes, notamment les femmes victimes de violences conjugales.  

Voir la fiche détaillée Sécurité

EZANVILLE ENSEMBLE considère que la jeunesse est une richesse pour la ville. Nous, adultes, avons le devoir d’accompagner les jeunes Ezanvillois, de la naissance à l’âge adulte.

  • Pour la petite enfance, avec les assistantes maternelles qui le proposent, des parents et la CAF, nous créerons une crèche collective aux horaires élargis et facilitante pour les parents à la recherche d’un emploi. La structure permettra la rencontre des professionnels de la petite enfance.
  • Nous mettrons en place des groupes sur la parentalité car de nombreuses familles souhaitent un accompagnement éducatif dès les premiers pas dans l’école.
  • Nous développerons un parcours de découverte sportive, artistique et culturelle pour chaque enfant pendant les 5 années de l’école primaire afin de développer l’imagination, la curiosité, la capacité à découvrir et inventer.
  • Nous développerons la vie dans l’école et les projets (parcours citoyen, visite des instances républicaines de la ville, …).
  • Nous donnerons aux jeunes de nouveaux droits et responsabilités (participation au conseil intergouvernemental communal) et favoriserons leurs moyens d’expression (ateliers d’écriture, webradio, openmic, événementiels, concerts, …)
  • Nous favoriserons les activités en plein air pour éviter les positions statiques devant les écrans, le repli sur soi et les risques associés,
  • Nous favoriserons, aux travers de nos associations, la pratique parents-enfants autour d’activités de bien-être, sportives et artistiques.
  • Nous mettrons en place une équipe de suivi à long terme des jeunes en décrochage scolaire afin qu’ils soient acteurs de leurs propres solutions.
  • Nous proposerons un système de tutorat entre jeunes et de parrainage avec des adultes référents, professionnels ou bénévoles, afin de permettre un accompagnement global.

Le tissu économique et le maillage commercial sont particulièrement fragiles sur Ezanville. Beaucoup de fermetures ou de départs sont déjà actés : commerces de la ZAC dont Castorama, primeur, retoucheur, fleuriste, pharmacie et professions de santé. Le marché d’Ezanville est à l’abandon. Il n’existe aucune structure permettant d’accueillir les activités artisanales.

L’action de nos élus en collaboration avec la Communauté d’Agglomération Plaine Vallée (CAPV) sera déterminante pour :

  • Favoriser l’implantation d’un centre médical adapté pour recevoir des professionnels de santé, notamment des spécialistes et mutualisé avec d’autres communes.
  • Faire pression sur les aménageurs et bailleurs pour obtenir une modulation des loyers des surfaces commerciales ou de services.
  • Chercher à attirer de nouvelles formes de commerces ou secteurs de l’économie sociale et solidaire (Repair café, location et entretien de vélos, magasin bio et épicerie solidaire, aide à la personne, associations).
  • Rendre visibles régulièrement nos commerçants et artisans.
  • Animer des marchés de producteurs (centre ville et gare, marché nocturne d’été).
  • Organiser des événements (salon du commerce et de l’artisanat).

Voir la fiche détaillée Commerce et développement économique

LA GESTION ACTUELLE SERAIT D’EXCELLENTE QUALITÉ ?

Les candidats de droite issus de la majorité sortante et répartis sur les 3 autres listes se félicitent de l’excellente qualité de la gestion de la commune. Comme de nombreux Ezanvillois, nous contestons cette affirmation : voici trois exemples parmi bien d’autres.

Loisirs et Culture, importante association culturelle de la commune s’est retrouvée en faillite en 2015 et liquidée en 2017 malgré l’importance des subventions annuelles versées (72 000€ en 2015). Pourtant plusieurs adjoints siégeaient depuis des années au conseil d’administration de cette association et n’ont rien vu venir. Quel exemple de bonne gestion !
Ezanville dispose au moins d’un record : celui de la plus grande friche commerciale du Val d’Oise. Le déclin de la ZAC Val d’Ezanville a commencé à se manifester depuis une bonne dizaine d’années, sans que l’équipe municipale sortante n’ait réussi à faire avancer aucun projet. Quel exemple de bonne gestion !
Faute d’avoir pris les mesures nécessaires au respect de la loi SRU fixant le seuil de 25% de logements sociaux, Ezanville est condamnée à payer tous les ans une amende de 30 000 euros à l’Etat et a perdu la main sur l’attribution de ses logements sociaux et sur la maîtrise de son sol. Un vrai gâchis d’argent public. Quel exemple de bonne gestion sur un sujet majeur !

Il est très facile pour certains candidats de faire des promesses démagogiques comme assurer de ne pas augmenter les impôts pendant 6 ans. Sauf à disposer d’une boule de cristal, nous ne pouvons connaitre les futurs choix gouvernementaux de substitution à la taxe d’habitation ni les montants futurs de la dotation de l’état. C’est pourquoi, nous prenons l’engagement sérieux, raisonnable, ferme et absolu de recourir à tous les moyens de financements (subventions, redevances commerciales, concours de l’État ou des collectivités territoriales, intercommunalité, …) pour financer les équipements indispensables à notre commune, sans peser sur le budget des ménages.

“Je suis un gestionnaire aguerri et expérimenté, jury à l’épreuve financière de l’école des Hautes Études en Santé Publique et directeur d’une structure socio-culturelle depuis 15 ans dont j’ai redressé la gestion financière. Notre équipe compte également plusieurs membres compétents dans le domaine de la gestion. Nous nous enrichirons aussi de l’expérience de structures et équipes municipales voisines avec lesquelles nous sommes en contact et nous solliciterons des subventions sur de nouveaux appels à projets.“ Pierre LEDUC

EZANVILLE ENSEMBLE veut impulser une nouvelle façon de gérer la commune. Nous conduirons de nombreuses actions sans coûts supplémentaires. Des économies seront générées par une meilleure allocation et mutualisation des moyens ainsi que par une anticipation des besoins.

Le développement de notre ville a été mené sans réflexion véritable concernant la mixité urbaine et sociale et les besoins de chaque génération, sans anticipation des attentes des habitants en équipements collectifs publics. Or, la moindre parcelle de notre ville est bétonnée.

Préserver le caractère semi-rural d’Ezanville et notre qualité de vie suppose de nous projeter dans l’avenir. Que sera Ezanville dans 20 ans ? Comment prendrons nous ensemble et dès maintenant les décisions, compte tenu de l’accélération des changements climatiques et de la nécessaire transition énergétique ? C’est l’enjeu des choix que nous vous proposons.

  • Nous devons respecter et rattraper l’obligation de 25% de logements sociaux y compris dans le secteur de la construction privée et ainsi reprendre nos droits communaux (préemption et attribution) que la commune s’est vue confisquée faute d’avoir respecté la loi.
  • Nous travaillerons à transformer la ZAC à l’abandon en créant, en concertation avec nos partenaires (CAPV, Ville de Moisselles, Ezanvillois) un éco-quartier (logements, commerces, loisirs, équipements publics, espaces verts).

Un éco-quartier intègre les objectifs de développement durable : réduction des consommations énergétiques, meilleure gestion des déplacements, utilisation d’énergies renouvelables, réduction des consommations d’eau, limitation des déchets, utilisation de matériaux de construction écologiques, implication des habitants dans la conception du quartier, garantie de la mixité socio-économique, culturelle et générationnelle, protection de la biodiversité et un accompagnement social permanent.

  • Les perspectives démographiques nous amèneront à envisager, soit un agrandissement du bâtiment ouest de l’école Camus, soit la construction d’une nouvelle école.
  • Nous interviendrons auprès d’Immobilière3F pour exiger une amélioration de l’environnement et du cadre de vie des habitants du quartier du Rû de Vaux (parkings, espaces verts et de jeux, stockage des encombrants…).
  • Dans le quartier des Ouches, nous ferons respecter les engagements de Nexity pour relier la rue de la Fraternité à la rue Colbert.
  • Nous lancerons un concours et une large concertation pour finaliser et redynamiser notre centre-ville.
  • Nous nous engageons à être très attentifs au projet SNCF de restructuration de la place de la gare et du parking et à consulter les Ezanvillois.

Nous avons tous déploré la faillite et la liquidation de l’association «Loisirs et Culture». Nous mettrons en place une action culturelle riche et diversifiée avec des objectifs et un lieu dédié.

Nous nous appuierons sur un réseau de partenaires (Fédération départementale des Maisons des Jeunes et de la Culture, Fédération des centres sociaux, Pôle ressources départemental) afin de proposer une structure sur un site adapté aux activités culturelles, au co-working et aux nouvelles technologies ; équipement culturel que les équipes municipales sortantes ont été incapables de réaliser depuis plusieurs décennies malgré vos attentes.

Nous développerons l’imagination, la créativité, la curiosité, l’interconnaissance culturelle, l’esprit critique au travers d’actions spécifiques :

  • Des ateliers de pratiques (danse, dessin, théâtre, street art, bien-être, musique).
  • Des expositions de professionnels et d’amateurs locaux ou extérieurs.
  • Des concerts souhaités par chaque génération et des scènes ouvertes pour tous les styles de pratiques musicales.
  • Des actions autour du livre et de la lecture : interventions dans tous les lieux (jardins, écoles, cafés, crèche, RPA, …) pour partager le plaisir de la lecture, ateliers d’écriture créative…

Nous animerons la ville avec des manifestations annuelles :

  • Organisation d’une semaine thématique (Science et espace, musique, découverte de pays, …) avec les différents acteurs de la ville (écoles, associations, services enfance et jeunesse) et les partenaires du territoire (Escale à Ecouen, Centre Georges Brassens à Domont, …).
  • Ouverture aussi sur l’extérieur en se rattachant à des dispositifs existants : festival théâtral du Val d’Oise, Premières Rencontres, Vendredis de la Grange…

Voir la fiche détaillée Culture

La ville s’appuie principalement sur l’USEE (Union Sportive Ecouen Ezanville) qui compte 2200 adhérents dont 70% ont moins de 19 ans. Nous voulons permettre à tous de pratiquer une activité physique, qui est une condition reconnue de santé globale.

Nous animerons la ville avec des manifestations annuelles :

  • De la valorisation des bénévoles oeuvrant pour le sport depuis de nombreuses années, des champions et des espoirs locaux.
  • De l ’organisation de manifestations (avec du matériel adapté : sono, podium, …) et enfin d’une fête du sport.
  • De l’instauration de pratiques innovantes telles que la pratique multisports, la pratique en famille et des stages sportifs pendant les vacances scolaires.
  • De la promotion du sport au travers de 2 actions phares : la venue de sportifs de haut niveau valides et handisports et la création de cycles de découvertes sportives dans les écoles.
  • De l’accompagnement des disciplines qui le souhaitent à l’obtention de l’agrément sport-santé.
  • De l’incitation à l’accueil des personnes en situation de handicap.

Par le biais d’équipements, nous développerons la pratique sportive de plein air : espaces de jeux et de loisirs hors les murs, parcs avec jeux en plein air, tables de tennis de table, skate-park, panneaux de basket, foot à six, parcours santé et parcours pédestres, notamment dans la Plaine de France.

Pour EZANVILLE ENSEMBLE, la solidarité n’est pas une charge mais une richesse pour tous. Intégrer plutôt que laisser en marge, c’est apporter une plus-value à la collectivité, développer sa cohésion et son dynamisme. C’est aussi créer du lien entre tous les habitants et tous les quartiers.

Nous voulons dynamiser l’action sociale. Le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) est l’instrument privilégié dont dispose la commune pour venir en aide à nos concitoyens en difficulté. Avec l’appui de nombreux partenaires, institutionnels, associatifs, internes et externes, notre action veillera à :

  • Apporter de l’aide aux personnes en difficulté par des ateliers d’échanges où chacun apporte ce qu’il sait faire, où les participants reprennent confiance en eux, redécouvrent qu’ils ont une valeur. D’assistés, ils deviennent contributeurs pour la collectivité.
  • Accompagner vers l’insertion et l’emploi en proposant des bourses de stages et de services civiques à des jeunes sans qualification. En s’inscrivant aussi dans des projets existants comme «Territoire zéro chômeur de longue durée» ou «100% inclusion» dans lesquels Ezanville n’est jamais présente.
  • Accompagner les familles (cantine, centre de loisirs, activités sportives) et les soutenir dans leur rôle éducatif aux différents âges de la vie.
  • Répondre aux inquiétudes sur le maintien à domicile des personnes qui avancent en âge et qui perdent leur autonomie : adaptation de l’habitat, aide de vie à domicile, habitats partagés (un toit, deux générations), aide aux aidants, mise en relation des familles avec les services sociaux hospitaliers pour améliorer les conditions de retour à domicile.
  • Soutenir les actions en rapport avec l’habitat pour trouver un logement ou s’y maintenir en élaborant des solutions afin d’éviter ou d’anticiper les impayés de loyers ou les expulsions.
  • Développer les actions en lien avec le handicap : en rendant plus accessibles tous les lieux collectifs de vie (théâtre, bibliothèque, église, bâtiments publics, commerces …) Trois mesures «simples et peu onéreuses en faveur des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) : poser une sonnette accessible à tous devant les bâtiments publics lorsque l’accessibilité n’est pas assurée (mairie, centre de loisirs à l’ancienne poste, …), installer une rampe pour que les PMR, sans fauteuil roulant, puissent gravir les marches, s’équiper d’une boucle magnétique pour les personnes malentendantes.
  • Innover dans l’accompagnement social comme un Forum «Santé pour tous», un bus de la santé, des rencontres intergénérationnelles (visites solidaires pour lutter contre l’isolement, Semaine bleue). Nous inciterons le CCAS à développer ses partenariats, à diligenter une Analyse des Besoins Sociaux actualisée et à organiser des permanences au plus près des familles, dans les écoles notamment.

Voir la fiche détaillée Santé/Social/Handicap